Ce sont les formules de loisir… elles ne peuvent pas être utilisées en compétitions officielles. Il y en a de « sérieuses » et d’autres « amusantes ». Mais toutes sont récréatives !

Dans ces formules il y a les plus connues, comme le scramble, le greensome, le patsome ou encore le Chapman. Mais que dire de la « Mexicaine » ou du Las Vegas ? Et d’autres encore plus… alambiquées!

La Mexicaine … j’ignore l’origine du nom mais qui pour une fois n’est pas un anglicisme. La formule est amusante et sans doute l’avez vous déjà pratiquée sans le savoir. Il y a deux façons de la jouer. Les deux se jouent en brut par 2 équipes de 2 joueurs.  Dans la Mexicaine dite « fixe » le décompte est fait de la façon suivante et mieux vaut un exemple qu’une longue dissertation :  l’équipe 1 fait un score de 4 et 5 ce qui donne 45. L’équipe 2 fait un score de 5 et 6 ce qui donne 56. L’équipe 1 marque 11 points. Soit la différence des deux nombres obtenus. En cas de birdie d’un joueur de l’équipe on inverse les scores de l’autre équipe. Ainsi pour un par 5 un score de 4 et 5 ce qui donne 45 on inverse le score des joueurs de l’autre équipe soit 65 ce qui donne 65-45 = 20 points. Dans le cas de deux pars dans une équipe (qu’ils gagnent ou qu’ils perdent des points) ils ont 5 points, si deux birdie 10 points.

La Mexicaine dite « variable » ou Las Vegas est presque similaire, sauf que les équipes changent à chaque trou. Après les quatre mises en jeu, les deux balles les plus à droite du fairway jouent ensemble contre les deux balles les plus à gauche. Le décompte des points est identique, sauf que leur attribution à chaque joueur est différente : le joueur de l’équipe gagnante qui réalise le meilleur score marque la totalité des points attribués, alors que son partenaire ne marque que la moitié (arrondi au supérieur). Dans le cas de deux scores identiques dans l’équipe gagnante ils ont le même nombre de points.

Cette formule demande un peu de gestion…. Nuls en maths… s’abstenir ! Attention au jeu lent….

Mais une fois qu’on la maîtrise elle devient vraiment amusante.

Le greensome est bien plus facile à compter. C’est un foursome « allégé » du style double service au tennis. En effet la différence est que les deux joueurs du camp font chacun la mise en jeu. Pour leur deuxième coup ils choisissent la balle à jouer et c’est le joueur dont on a pas retenu la balle qui joue ce coup. Ensuite ils jouent alternativement jusqu’au trou.
Le greensome peut se jouer en stroke play comme en match play.
Coups rendus = index de jeu le plus bas x 0.60 + index de jeu le plus élevé x 0.40. Exemple pour un camp de deux joueurs avec des index 15 et 22, l’index du camp serait de 17,8, soit 18 coups rendus.

Le scramble est sans doute la formule la plus pratiquée et se décline en plusieurs variantes. Elle a la réputation d’être lente… Qu’en est-il réellement? Si il est appliqué dans les règles le scramble n’est pas plus lent qu’un 4 balles. Mais voilà, souvent les joueurs tergiversent pour choisir la balle et c’est là que la bât blesse. Avec un peu de discipline et un capitaine d’équipe efficace, la formule peut être jouée vite et devient alors intéressante. Le scramble se joue en équipe de 2. Chaque joueur du camp joue une balle au départ. Pour le deuxième coup ils choisissent la balle à jouer et chacun joue le coup suivant depuis cet endroit et ainsi de suite pour chaque coup jusqu’à la fin du trou.
Coups rendus = Index de jeu le plus bas x 0.35 + index de jeu le plus élevé x 0.15

La variante à 3 joueurs est identique et seuls les coups rendus sont différents (Coups rendus = somme des trois index de jeu / 7) ;

La variante à 3 joueurs dite à « la Française » où seuls les deux joueurs dont la balle n’a pas été choisie jouent le coup suivant. (un même joueur ne peut donc pas voir sa balle choisie 2 fois de suite, il jouera de nouveau le coup suivant). Tous les joueurs jouent le putt sur le green.
Coups rendus = Somme des index de jeu / 7 ;
La variante à 4 joueurs, appelée Texas Scramble : seuls les 3 joueurs dont la balle n’a pas été choisie jouent le coup suivant, mais cette fois ci y compris le put. (un même joueur ne peut donc pas voir sa balle choisie 2 fois de suite, il jouera de nouveau le coup suivant).
Coups rendus = somme des index de jeu / 10

Attention dans tous les cas il convient de marquer la balle avant de la relever. Même dans le rough.

Le patsome se joue par équipe de deux joueurs. C’est une déclinaison de trois formules sur un même tour. Ainsi les 6 premiers trous sont joués en 4balles Meilleure balle, les 6 trous suivant en greensome et les 6 derniers en foursome.
Coups rendus = Somme des index de jeu x 0.50

Le Chapman est une variante non officielle du foursome. Elle porte le nom de son inventeur, Dick Chapman, un champion amateur américain des années 50. Les deux joueurs du même camp font chacun la mise en jeu puis jouent la balle de l’autre pour le deuxième coup. Pour le troisième coup ils choisissent la balle qui leur convient le mieux et terminent le trou en jouant alternativement.
Coups rendus = index de jeu le plus bas x 0.60 + index de jeu le plus élevé x 0.40

La chouette se joue à trois joueurs en brut. A chaque trou 6 points sont distribués. Dans le cas de trois scores différents, le meilleur score marque 4pts, le suivant 2pts et le troisième 0pt. En cas d’une double égalité pour le gain du trou, les deux gagnants marquent 3pts et le troisième 0pt. En cas d’égalité pour la deuxième place, le gagnant marque 4pts et les suivants 1pt. En cas d’égalité générale les trois joueurs marquent 2pts.

0 Commentaires

Laisser une réponse

© 2022 Le Grand Club | Plan du site | Mentions légales | Contact | Propulsé par Suite

Espace membres

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?