Le parcours du Val de l’AA Saint-Omer Golf Club est un… monstre ! Mais un superbe monstre de 6326m, par 73, aux 18 trous de folie, par monts et par vaux, avec des dénivelés à donner le vertige, des pentes et contre-pentes, tant sur ses fairways que sur ses greens, aussi difficiles à lire que le road book du Dakar ! Et bien malgré tout ça… nous l’avons fait et qui plus est deux jours de suite, en éclectic.

Au fond coule une rivière…

Le covid nous en avait privé, mais cette année le Grand Club est revenu dans le Pas de Calais, à Saint-Omer, sur les terres de Jean-Jacques Durand, le propriétaire des lieux qui nous a fait l’honneur et le plaisir de venir nous saluer vendredi à l’issue de notre première journée.
Nathalie nous avait concocté une compétition sur deux jours en Eclectic. Un scramble à trois (et quatre) sur les deux jours. Une formule amicale, amusante et moins stressante, surtout sur ce parcours d’une exigence permanente. Malgré le vent du nord, bien pénalisant sur les longs pars 4, les cinq équipes ont rendu des cartes honorables le premier soir… laissant malgré tout quelques possibilités d’amélioration pour le lendemain ! Au soir de cette première journée le petit groupe s’est retrouvé pour dîner, à « La Ducasse », un restaurant typique de Saint-Omer où l’on a pu, autour de spécialités « chti », refaire chaque trou dans le détail et surtout finement préparer ceux du lendemain…

Le samedi le vent n’avait pas faibli, et, les agapes de la veille oubliées, tout le monde est reparti pour un dernier tour afin d’améliorer les scores. Ce qui fut fait, et bien fait pour l’équipe emmenée par Nathalie (qui a remplacé au pied levé notre ami Alexandre Acosta mis hors course par un talon douloureux) et qui a aligné birdie sur birdie pour finir à -8. Equipe composée de Nathalie, Anna Maria Compagnon, Gilles Carpentier et de Philippe Morizot, l’oncle de Nathalie qui malgré ses 81 printemps a joué comme un jeune homme !

Sous le par également l’équipe composée de Patricia Barthélémy, Marie-Paule Jensen, Marie Carpentier et Patrick Guillon terminait deuxième devant l’équipe de Martine Labro, Michel Fleury et Didier Lesage et celle de Martine Guillon, Brigitte Lesage et Hugues Barthélémy.

Victoire dignement fêtée chez « Tante Fauvette », qui revendique le label de plus petit restaurant de Saint Omer (14 couverts maxi), dans une ambiance digne des grands rendez-vous du Grand Club.


0 Commentaires

Laisser une réponse

© 2022 Le Grand Club | Plan du site | Mentions légales | Contact | Propulsé par Suite

Espace membres

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?