Les restrictions de la consommation d’eau dans certains départements du territoire liées à la grande sécheresse qui sévit actuellement, affectent directement les golfs. La Fédération française de golf, par la voix de son Président Pascal Grizot, communique quotidiennement avec les différents services de l’Etat pour défendre la gestion des parcours de golf en s’appuyant sur l’Accord-Cadre « Golf et Environnement ».
Dans un récent courrier adressé à la Ministre des Sports, Madame Amélie Oudea-Castera, Pascal Grizot lui demande de veiller à ce que les interdictions totales d’arrosage décrétées par certains préfets soient allégées pour permettre l’arrosage des greens des golfs qui ne représentent que 1% à 2% de la superficie totale d’un golf. Cette dérogation, prévue dans le texte de l’Accord-Cadre sur l’environnement, est vitale pour les golfs, comme le souligne Pascal Grizot dans son courrier : « l’interdiction totale d’arrosage est l’équivalent d’une fermeture administrative pour les golfs concernés qui entraîne inévitablement la perte de l’outil de production des entreprises gestionnaires de golf. »
Souhaitons que, dans la mesure du possible, cette demande soit suivie d’effets !

Néanmoins les parcours restent ouverts aux joueur, les fairways seront sans doute brûlés et jaunis, et certains greens mis en « greens d’hiver » pour être protégés. Soyez tolérants face à ces conditions extrêmes et profitez au mieux des installations.

0 Commentaires

Laisser une réponse

© 2022 Le Grand Club | Plan du site | Mentions légales | Contact | Propulsé par Suite

Espace membres

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?