Lally Segard nous a quitté le samedi 3 mars dans sa 97ème année. Lally fût l’une des toutes premières figures du golf français. Son palmarès impressionnant, sa personnalité, sa connaissance du jeu, son audace à créer des nouvelles épreuves , comme les championnats du monde féminin en 1964 à Paris lui ont a valu en signe de reconnaissance, de devenir membre d’honneur du Royal & Ancient à Saint Andrews, première femme française à rejoindre cette prestigieuse autorité, aux côtés de grands noms du golf tels que Laura Davies et Annika Sorenstam

En mars 2015, sous le titre « Les Mille et Une journées de la Femme », notre ami le journaliste Jean-Louis Aragon  avait réalisé un magnifique portrait de Lally Segard. Portrait que nous vous incitons à lire ou à relire, ci-dessous grâce à la gentillesse de l’auteur qui nous permet de le reprendre :

« Les Mille et Une journées de la Femme ! par Jean-Louis Aragon

« Tout au long de sa carrière, comme joueuse, capitaine d’équipes, organisatrice de tournois ou responsable des plus hautes instances du golf national et international, chaque jour a été la journée de la femme avec Lally Segard.
En l’accueillant comme membre honoraire le mois dernier, le Royal and Ancient de Saint-Andrews rend un hommage d’une haute portée symbolique à cette grande dame qui n’a eu de cesse de promouvoir l’émancipation de la femme à travers le golf.
Une fois les femmes admises au sein du Royal and Ancient, décision approuvée par plus de 80 % de ses membres en septembre 2014, il coulait de source que Lally Segard ferait partie des premières représentantes du « deuxième sexe » à être sollicitée par le vénérable club pour en devenir membre honoraire. C’est en toute simplicité que cette grande dame a honoré le R&A de son accord, rendu public le 10 février.
Nathalie Jeanson et Pierre Bechmann, deux de ses proches, ont joué les émissaires auprès de Lally Segard, aujourd’hui âgée de 94 ans. «  Elle a lu la lettre du R&A attentivement et elle en a été très touchée, témoigne l’actuel président du club de Chantilly. Nous lui avons alors demandé si elle acceptait et elle a répondu tout simplement :  » Comment pourrait-on ne pas accepter ?  »  »

«  Fidèle à elle même, ajoute Nathalie Jeanson, elle a prononcé un léger « bouh » accompagné d’un petit haussement des épaules et des avant-bras, comme elle a toujours fait pour signifier que ce qui la concerne n’a pas vraiment d’importance.  »

Un palmarès long de 50 ans 

Pourtant, son rôle dans le monde du golf a été fondamental. Tout d’abord en tant que joueuse, sous son nom de jeune fille, Lally Vagliano, dont le père fut président de la Fédération française de golf et plusieurs fois champion de France et la mère capitaine de l’équipe de France féminine. Elle a fait ses premières armes sur le golf de Compiègne, avant de fréquenter celui de Chantilly puis d’adopter celui de Morfontaine. Son premier titre de gloire fut acquis à l’âge de 17 ans, en terres anglaises, lors du Girls Championship de 1937, le championnat de Grande-Bretagne Junior. «  Par miracle, je jouais assez bien et la chance aidant, j’ai gagné  », écrit modestement Lally dans ses mémoires.

Il ne doit pas rester beaucoup de témoins de cet événement mais un petit film visible sur internet à l’adresse suivante (http://www.itnsource.com/en/shotlist/BHC_RTV/1937/09/13/BGU407220952/?s=%22Lally+Vagliano%22&st=0&pn=1#videoPopUpDiv) montre la future membre du R&A en toute splendeur, simplicité et distinction. La plupart de ses très nombreux titres suivants, dont le British Amateur 1950, furent obtenus sous le nom de son premier mari, Saint-Sauveur. Ce palmarès exceptionnel court sur 50 ans et se termine en 1987 par un troisième titre consécutif de championne d’Europe par équipes seniors, cette fois avec son nom actuel, celui de son second mari, Segard.
«  C’était vraiment une très grande joueuse, reconnaît Mikou Caillol qui fut sa coéquipière, son adversaire mais qui n’en est pas moins son amie. Elle ne la ramenait pas du tout, elle trouvait même toujours qu’elle ne jouait pas assez bien. Elle est la plus agréable joueuse que j’ai jamais connue. Pendant les compétitions, elle était toujours sur le pont, elle se donnait beaucoup de mal pour aider les autres et elle allait même jusqu’à encourager ses rivales.  »
Mikou Caillol, qui fut trois fois championne de France, remporta un International de France et un championnat d’Europe par équipes, et que Lally décrit comme une « terreur autour et sur les greens », se souvient avec délectation de leurs belles années de golf. «  Lors des compétitions en match play, nous jouions deux tours par jour et nous n’étions jamais fatiguées. Lally était très sportive, de corps comme de cœur : quand il lui arrivait de perdre, c’était toujours avec le sourire.  »

«  Lally est l’incarnation absolue de l’idée qu’on peut être extraordinairement performant et absolument charmant, extrêmement déterminé et d’une sportivité exemplaire  », estime Pierre Bechmann.

La très grande majorité des titres de Lally Segard ont été obtenus après la deuxième guerre mondiale mais ce tragique événement a pourtant marqué une rupture dans sa carrière. «  Elle m’a toujours dit qu’elle n’avait jamais retrouvé le niveau qui était le sien avant-guerre, surtout dans le grand jeu, et que, pour compenser cette perte, elle travaillait davantage son petit jeu  », raconte Nathalie Jeanson, elle-même plusieurs fois championne de France et à l’origine du livre de mémoires de Lally Segard.

Tout en continuant de jouer au plus haut niveau, Lally Segard est rapidement devenue capitaine de l’équipe de France Dames qu’elle a conduit à différents titres, dont celui de championne d’Europe, à trois reprises entre 1959 et 1969, et au titre suprême de championne du monde, en 1964, avec Catherine Lacoste, Brigitte Varengot et Claudine Cros.

«  Lally n’hésitait pas à sélectionner des joueuses qui n’étaient pas forcément dans les points mais dont elle savait qu’elles feraient merveille dans les grandes compétitions parce qu’elle suivait toutes les épreuves amateur, explique Nathalie Jeanson. Certaines en ont pâti, ce qu’elle regrettait parce qu’elle savait que ce n’était pas juste mais sa priorité était d’avoir les meilleures joueuses du moment. Elle était la grande patronne et se montrait très exigeante avec elles.  »

Une grande personnalité du golf

Lally Segard ne s’est pas contentée de jouer ou de tenir ce rôle de capitaine d’équipe. Elle a aussi créé des épreuves internationales qui existaient pour les hommes mais pas pour les femmes. C’est ainsi que grâce à elle sont nés les championnats d’Europe Dames et le championnat du Monde Dames qui porte le nom de Trophée Espirito Santo.

Et ce n’est pas tout ! Notre championne s’est également très fortement investie dans différentes instances du golf national et international. Elle a entre autres créé une commission féminine au sein de la Fédération française et assumé la présidence du Comité féminin du World Amateur Golf Council, devenu Fédération Internationale de Golf, de 1964 à 1994 ! Ce qui lui vaut d’être connue, et reconnue, par de multiples générations de joueuses et de joueurs du plus haut niveau à travers le monde.

«  Elle fait partie des personnages incontournables du golf féminin, estime Ludivine Kreutz, ancienne championne de France avant de remporter plusieurs tournois professionnels sur le circuit  européen. Nous avions toujours grand plaisir à la voir lors des compétitions amateur. Elle nous donnait souvent de bons conseils sur la façon de prendre les choses de la vie et elle nous faisait beaucoup rire en racontant ses anecdotes. Par exemple qu’il lui arrivait de danser sur les tables et de casser allègrement des verres lors des grandes compétitions. Elle me fait penser à la grand-mère du film La Boum [jouée par Denise Grey]. Elle a toujours eu avec nous une relation de grande complicité, à la fois grand-mère et grande sœur.  »

Selon d’autres témoignages, Lally est un « personnage hors normes, avec un côté excentrique, d’une grande liberté de pensée comme de comportement, très sympathique, le genre de personne à qui on peut tout pardonner ». Toujours est-il qu’elle ne laisse jamais personne indifférent, bien au contraire.

«  Elle a eu beaucoup de succès avec pas mal de messieurs, les hommes étaient tous sous le charme, précise Nathalie Jeanson. Il faut dire qu’à une époque elle a été mannequin pour une maison de couture. Mais elle n’a jamais aimé les compliments, ne s’est jamais prise au sérieux, bien au contraire. Elle a toujours eu tendance à se tourner en dérision, à tout prendre avec légèreté.  »

C’est donc à cette femme aux multiples facettes et talents que nous rendons hommage en cette journée de la femme, tout comme l’a fait récemment le Royal and Ancient. Pour Pierre Bechmann, cela marque la reconnaissance d’une personnalité exceptionnelle qui représente au plus haut degré l’élégance, morale et intellectuelle  ».

——————————————————————————————————————-

Mémoires de Lally Segard

Ce livre très richement illustré a été publié en 2011, à l’initiative de Nathalie Jeanson .

«  Pendant plusieurs années, Lally m’a assurée qu’elle adorerait écrire un livre mais il a fallu faire du forcing pour qu’elle s’y mette. A chaque séance de travail, il fallait que je la pousse à en raconter plus. «  Qu’est-ce que tu veux que je te dise encore ?  » me répétait-elle. Et à chaque fin de chapitre elle me disait que le principal était qu’on s’amuse bien.  »

Il est très sobrement intitulé «  Lally  », compte 156 pages dont une préface de Coco Dupont qui fut longtemps président du golf de Chantilly et une postface de Pierre Bechmann, son successeur à ce poste. On peut se le procurer au prix de 25 euros en adressant une demande par courriel à njeanson@legrandclub.com.

Palmarès

1 fois Championne Junior de Grande Bretagne (Girls) (1937)

6 fois Championne de France Nationale (1939, 1946, 1949, 1950, 1954)

3 fois Championne de France Internationale (1948, 1950, 1951)

3 fois Championne de France Double Mixte (1950, 1951, 1952)

12 fois Championne de France Double Dames

2 fois Championne de France Seniors (1984, 1985)

3 fois Championne d’Europe par Equipe Seniors (1985, 1986, 1987)

2 fois Championne Internationale de Suisse (1949, 1965)

3 fois Championne Internationale du Bénélux (1953, 1954, 1955)

1 fois Championne Internationale du Luxembourg (1949)

2 fois Championne Internationale d’Italie (1949, 1951)

1 fois Championne Internationale de Grande-Bretagne (1950)

1 fois championne Internationale d’Espagne (1951)

1 fois Championne Internationale Double Dames de Grande-Bretagne avec Brigitte Varangot (1966)

Seule joueuse non britannique à être sélectionnée par autorisation spéciale pour jouer la rencontre Proettes Américaines – Îles Britanniques à Sunningdale (1953)

Sélectionnée par l’équipe nationale de 1937 à 1940 et de 1946 à 1969

Sélectionnée par l’équipe du continent européen en 1949 – 1961 – 1963

Record du parcours à Deauville avec 63 (1939)

Capitaine de l’équipe de France de France Nationale de 1957 à 1974

Capitaine de l’équipe championne du Monde (1964)

Capitaine de l’équipe championne d’Europe (1959, 1961, 1969)

A créé parmi d’autres, les Championnats suivants :

Championnat de France International Jeunes Filles – Esmond – jusque là national

Championnat d’Europe par Équipes Dames

Championnat d’Europe par Équipes Féminines Juniors

Championnat du monde par équipe dames – Espirito Santo Trophy

Continent européen contre Îles britanniques – Vagliano Trophy

Omnium National Dames – Trophée Lally Segard

A été :

Présidente du Comité féminin du World Amateur Golf Council de 1964 à 1994

Présidente d’honneur du Comité féminin W.A.G.C depuis 1994

Membre du Comité technique de l’Association européenne de golf

Responsable du Vagliano Trophy à vie

Vice-présidente d’honneur de la Fédération française de golf

Membre de l’Académie des Sports

Médaille d’Or de l’Éducation physique et des sports

Commandeur dans l’Ordre du Mérite Sportif

Officier dans l’Ordre du Mérite National »

Ce article a été publié sur le site de la FFGolf en 2015.

Remerciements à Jean-Louis Aragon

 

 

 

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

© 2020 Le Grand Club | Plan du site | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Espace membres

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

Connectez-vous

Vous avez oublié vos informations ?