Les conseils de Nathalie Jeanson

« Donner un sens à votre séance de practice »

« Afin d’optimiser la séance de practice, faîtes chaque swing avec attention, comme si vous alliez remporter un tournoi »

–James Braid cinq fois champion du British Open entre 1901 et 1910.

Un bon jeu commence toujours par une séance consciencieuse d’entraînement.

On dit que la séance de practice rend parfait, mais elle peut également être totalement inutile si elle n’est pas effectuée de manière appropriée. En fait la séance d’entraînement peut être préjudiciable à votre jeu si vous passez votre temps à « améliorer » de mauvaises habitudes -à la fois mentales et physiques-. Combien de fois avez-vous vu des joueurs lors de leur séance de practice vider des seaux et des seaux de balles. Pour la plupart, cette séance se termine quand les seaux de balles sont épuisés, que leurs mains leurs font mal ou simplement que la nuit tombe. Quel profit en ont-ils tiré ? Quel était leur but ?

Ce type de séance d’entraînement développe -et ensuite renforce- de mauvaises habitudes sur la qualité du swing ainsi que sur la disposition mentale. Si l’on ne se donne aucun but à chaque coup, tout ce que l’on parvient à faire, c’est de favoriser le développement d’un mauvais swing. Si vous ne donnez pas un but à chaque coup, tout ce que vous parviendrez à faire c’est d’encourager la déconcentration de votre esprit sur ce que vous étiez supposé faire. Comment s’attendre à produire une synergie mentale et physique sur un parcours de golf lors d’une compétition alors que votre séance de practice ne vous y aura pas préparé. La recherche de la perfection sur un parcours commence par une séance de practice consciencieuse.

Si vous analysez honnêtement la manière de vous entrainer sur le practice et que vous observez celles des autres, suivez ce simple conseil :

Ayez un objectif avant de vous rendre sur le tapis de practice. Se rendre à l’entraînement dans le seul but de frapper des balles est voué à l’échec.

Il est judicieux de changer de routine afin de pouvoir évaluer son propre jeu. Voici quelques exercices clés qui vous permettront, non seulement de développer cette routine d’entraînement qui favorise la concentration de l’attention sur le swing et le mental, mais également de libérer votre moi comme si vous l’emmeniez sur le parcours.

Changez de cible à chaque coup

De manière similaire à l’auto école, la meilleure approche du practice est qu’elle ddevrait ressembler à celle que vous aurez sur le parcours. Vous pouvez acquerir les bases de la conduite sur un parking, mais cela vous prépare-t-il vraiment à affronter le périphérique ? La meilleure expérience d’apprentissage viendra du parcours. Même si la sensation de frapper une balle qui compte dans votre jeu sur un parcours n’a rien à voir avec celle ressentie sur le terrain d’entraînement, vous pouvez cependant transformer la sensation du practice afin d’améliorer vos performances sur le terrain.

50 % de votre temps d’entraînement doit être consacré à la simulation d’un parcours de golf. Des intentions plus restreintes pourraient se concentrer sur l’amélioration de la distance de votre putting ou sur votre technique d’approche, voire même de travailler la routine de préparation d’un coup.

En changeant votre cible à chaque coup, vous habituez votre cerveau à analyser à chaque coup. En prenant le temps de reculer avant chaque coup vous habituerez votre corps à la conscience de chaque swing. Taper cinquante fois le driver en trente minutes ne vous permet pas de d’accomplir quoi que ce soit. Au contraire cela accentue les défauts de votre swing. La séance de practice est une question de qualité plutôt que de quantité.

Pour la discipline allez au practice et tapez 10 balles en dix minutes. Cela vous en dira plus sur votre niveau. Pensez à chaque coup. Combien avez vous tapé de coups répondant à votre attente ? Même si vous êtes en train de changer de swing, faites des poses et imaginez que vous êtes sur le parcours si vous voulez vraiment devenir un meilleur joueur.

Changez de club après chaque coup

Encore une fois il s’agit d’apprendre mentalement à rééquilibrer chaque coup. A moins que cela ne soit justifié, vous frapperez rarement des coups consécutifs avec un driver sur le parcours ; voire deux fer 6 à la suite. Frappez le driver vers une cible précise. Puis changez de cible avec un fer 6. Continuez ainsi avec un demi-coup de wedge sur une autre cible… Ensuite revenez au driver… Etc.

Comment penser l’entraînement

  • Que voulez vous précisement atteindre au terme de la séance ?
  • De combien de temps disposez vous ?
  • Comment et de quelle manière serez vous à même de vous mettre en situation de jeu ?
  • Comment allez vous maintenir votre concentration et vos intentions durant la cession d’entraînement ?

Exemple d’un séance d’entraînement constructive d’une heure

  • 15 minutes : Echauffement du corps et du swing
  • 15 minutes : Vérification des changements du swing dans le miroir
  • 15 minutes : Exercice du tempo du swing
  • 15 minutes : Simulation du parcours de golf.
Espace membres

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

© 2018 Le Grand Club | Plan du site | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?