VENDREDI 21 JANVIER

J’étais convoqué ce vendredi au golf de Chantilly Vineuil pour 12 heures par un triumvirat composé de René Méacci qui m’était dévolu comme adversaire du jour et de Laurent Miquel et Jean-François Lambin qui s’affronteraient de leur côté. Rien de moins… affronter René, le coq du poulailler !!! Même pas peur ! Mais de l’autre côté, le langage corporel (très cher à nos commentateurs sportifs de la chaine Golf Chanel) laissait entrevoir chez notre ami Jeff Lambin une certaine fébrilité… Il est vrai qu’affronter le sieur Miquel ce n’est pas une mince affaire, même si ce dernier, dans sa grande mansuétude, lui rendait 12 coups! Quelle abnégation Laurent ! De mon côté, après un rapide calcul fait sur le tee, René devrait me rendre 4 coups. Toujours bon à prendre, ce qui d’ailleurs se vérifiera sur le parcours. D’emblée je prenais la main, pour rapidement la rendre dès le 2 après une sortie de bunker un peu « violente »… Laurent quant à lui, affirmait sa position sur un Jeff un peu « coincé ». Je reprenais l’avantage au 5 grâce au coup rendu, immédiatement effacé sur le par 3 suivant. Puis René gagnait le 7 et je revenais à égalité au 8 encore grâce au coup rendu. Jeff, toujours à la peine, gardait néanmoins le contact et n’était mené que de +2. René lançait l’offensive à l’entame du retour… Mais le coup rendu au 12 me permettait de contrer sa charge et revenir à 1 coup. En revanche dans l’autre partie Laurent prenait nettement l’ascendant et menait de 4. Un joli birdie de Jeff lui redonnait espoir, mais les deux pars consécutifs de Laurent signaient la fin de la récré par 4 et 3. Encore une fois le coup rendu (le dernier) du 16 me ramenait à égalité au départ du 17. Une approche miracle au putter sur le green du 17 me sauvait la mise et tout se jouerait donc sur le 18. Là, il s’en est fallu de peu que René ne gagne le trou et le match sur tapis vert… car nous ne trouvions pas ma balle sur le plateau. Finalement le trou s’est joué à la régulière et une sortie de bunker encore une fois trop violente m’ôtait toute chance. Belle victoire de René qui l’installe très confortablement en tête du tournoi, dans une belle partie que nous avons dignement fêtée en levant nos verres avec nos deux compères!

MERCREDI 19 JANVIER

Message de notre ami Dominique Manenc : « Ce matin sur le Prieuré Ouest je remplaçais Joseph Ziadé dans un match contre Martine Labro « la championne 2021 du Grand Club ». Under pressure le kalimero! Le parcours était en parfait état sous un ciel couvert mais sans pluie. Contrairement à mon match de lundi dernier contre Patrick, cette fois je menais l’affaire dés le trou 1. Martine, en plus de chercher son putting, avait pris un abonnement au Club Mickey Plage et visitait tout les bunkers de parcours ou de Green sur les 9 premiers trous. Bref, malgré 2 très jolis pars de Martine au 12 et 13, je remportais le match 5 et 4. »

Ce même jour René Meacci était à la manœuvre : « C’est sur le golf de Disney que nous avons décidé de faire notre rencontre avec Robert Kerneis arbitré par Yuka Mikagi et Jeff Lambin. Avec Robert, depuis plusieurs années nous avons fait un nombre incalculable de rencontres, mais nous jouons d’habitude à égalité sans coups rendu. Mais aujourd’hui je lui rendais 6 coups et je ne pensais pas dans ces conditions sortir gagnant, Robert n’était pas dans un bon jour et j’en profitais pour gagner 3 et 1. »

Cette nouvelle victoire de René lui permet de s’installer confortablement en tête du classement des poules, mais nul doute que ce ne sera que provisoire…. car la route est encore longue avant le 28 février date butoir de ce tournoi hivernal.

LUNDI 17 JANVIER

Nous y sommes arrivés… à notre rendez-vous au Lys ce matin. Joseph Ziadé qui était opposé à Richard Benayem et votre serviteur contre Dominique Manenc sur un parcours des Chênes en tout point remarquable. C’est vraiment le parcours à jouer en cette saison, d’autant qu’avec les départs avancés on se plait à se prendre pour un DeChambeau…. Sauf que ça ne marche pas toujours ! Contre Dominique j’ai pris l’avantage dès le premier trou et je ne lui ai jamais rendu… Malgré tous ses efforts il n’a jamais pu me reprendre la main. Je dois avouer que ce lundi j’étais sur un petit nuage… tout allait bien, alignant pars et bogeys, je finissais l’aller en +5 et menais de 4 sur un Dominique quelque peu désemparé et qui jouait pourtant très bien +9. Malheureusement pour lui j’entamais le retour sur le même rythme pour finalement sonner la cloche au 13. Merci Dom pour cette partie !

Dans l’autre match, Joseph semblait dominer son sujet…et tenait Richard à bonne distance. Même, si concentrés que nous étions sur notre match, Dominique et moi ressentions une certaine tension dans l’autre camp. Richard, mené de 4, était à la lutte, car le jeu de Joseph était solide et il ne lâchait rien. Mais les mouches allaient changer d’âne… et de trou en trou sur le retour, Richard bousculait Joseph le poussant à la faute et revenait à égalité, puis prenait la main au 16 et abordait le 18 avec ce trou d’avance. Mis au pied du mut, Joseph tenta le va-tout et attaqua ce long par 5. Le risque n’a pas payé et Richard, solide, s’est imposé 2up.

JEUDI 13 JANVIER

Il s’envole le Joseph… point trop si l’on examine le tableau des résultats car on s’aperçoit qu’il en partage la première place avec René Meacci que j’avais -toutes mes excuses- honteusement oublié… Peut-être me suis-je un tantinet emballé ! Ce jeudi le golf du Lys accueillait Hugues et Patricia Barthélémy, ainsi que Michel Fleury et Claude Bronstein. On pensait alors qu’il y aurait deux poules…. mais point n’en fut !

Seuls Patricia et Michel décidèrent d’en découdre alors que Hugues et Claude mèneraient tranquillement leur petite vie…. comme nous le relate Michel : « Par cette belle journée nous avons disputés Pat et moi notre match de poule. Nous sommes partis à 4 au trou n°1 du Lys avec Hugues et Claude mais très vite avec Pat nous avons pris le large pour faire notre match tranquillement. Partie très équilibrée jusqu’au 9 et après je gagne le 10, 11,12, 13 et 14 en effet Pat à été très malheureuse au putting alors que pour ma part mon jeu été bien en place. Très beau temps et le parcours est superbe. » Merci et bravo Michel, et connaissant la dame elle doit être « furax », non pas tant d’avoir concédé le match, mais d’avoir perdu -j’espère momentanément- son putting….

MERCREDI 12 JANVIER

Il s’envole le Joseph…. hier, au Prieuré il a inscrit une cinquième victoire à son carnet de bal. C’est Martine Cattaneo qui en a fait les frais sur le parcours Ouest du golf du Prieuré ! Joseph Ziadé débute l’année en fanfare et souvenons nous que c’est lui qui avait le mieux réussi dans les dernières poules. Il semble bien parti pour récidiver.

MERCREDI 5 JANVIER

Cette fois notre ami Robert Kerneis n’a pas trop tardé à nous relater sa partie et qu’il en soit remercié ! D’autant que l’on apprécie le ton et la forme qu’il a donné à son compte rendu :  » Arrivé aux Yvelines vers 9h30 pour un départ fixé une heure plus tard on sentait que le froid allait persister malgré une prévision pour un temps plus doux. Le ressenti était à  -1 degré, les mains avaient du mal à bien serrer les manches et les balles de practice prenaient plutôt les tangentes que les trajectoires droites. Ca fait des années qu’on se faisait des matchplay amicaux entre Bernard Ly et moi. La tendance générale est qu’il n’y a pas beaucoup d’écart entre nous deux. Aussi lorsque le match a démarré j’étais plutôt serein puisqu’en en appliquant les règles d’index je recevais 3 points de la part de Bernard (mieux classé que lui NDR). Les 5 premiers trous confirmaient ma sérénité. Nous étions à égalité. A partir du 6ème trou mes drives se sont déréglés. Au 6 le driver a envoyé la balle dans le bois à gauche, balle aussitôt recentrée mais la machine Bernard est sans pitié car elle ne tolère aucune faute. Au 8, deux balles perdues au départ dans le bois à gauche. Ce n’était pas la peine de continuer, j’ai relevé ma balle. Au 9, encore une balle dans les bois à gauche et malgré un recentrage et une bonne approche je n’ai pas pu sauver le trou. Le retour s’annonçait mal. Ma besace s’est alourdie de 3 points négatifs. Le soleil commençait à montrer son nez et avec lui un peu plus de chaleur, ce qui m’a permis d’être un peu moins erratique. Et puis miracle ! Au 11 j’ai réalisé mon premier par du jeu et réduisais mon retard d’un point. Me voilà relancé, galvanisé et j’ai pu engranger plusieurs gains d’affilée. Finalement  grâce au dernier point rendu au 12 j’ai pu avoir la partie en ma faveur pour 1 up. Ouf! Merci Bernard! » Et nous de féliciter et remercier Robert !

DIMANCHE 2 JANVIER 2022

En tout premier lieu : BONNE ANNEE A TOUTES ET A TOUS !!!

En ce premier dimanche de l’année nous avons profité d’un passage par La Rochelle pour faire une triplette sur le golf de la Prée entre Gilles Carpentier, Jean-Claude Labro et votre serviteur. Mes deux compères s’étant déjà affrontés je décidais de les défier simultanément. Même pas peur ! Sur ce beau links de Marsilly dans la baie de l’Aiguillon, face à l’Ile de Ré notre joute allait tourner en ma faveur, malgré une belle et acharnée résistance de mes deux adversaires. Sur les six premiers trous Gilles me rendait coup pour coup alors que Jean-Claude prenait l’avantage pour mener 2up. Mais les 7,8 et 9 me permettaient de prendre l’avantage sur Gilles et revenir à égalité avec Jean-Claude. Le retour sonnait le glas pour Gilles mais Jean-Claude tel un pitbull ne me lâchait pas le bas du pantalon. C’est finalement sur le 18, qu’au prix d’une « miraculeuse approche » donnée pour le par, que je réussissais à remporter ce match. Merci à mes deux amis pour cette première partie de l’année.

Profitant de leur séjour dans le sud, nos amis Hugues et Patricia Barthélémy et René Meacci ont décidé de faire une poule sur le délicat golf de Barbaroux, non loin de Brignoles. « J’avais pris rendez vous ce dernier jeudi de l’année à Barbaroux (Var) pour un double match play face au couple Barthélémy, condition de jeux estivales  (le réchauffement climatique à parfois du bon)… Après un premier trou minable digne d’un débutant avec 2 balles dans l’eau et 2 autres mauvais coups, Hugues et Pat avaient de la peine pour moi et la partie s’annonçait mal pour moi, heureusement les trous suivants étaient beaucoup mieux et je me détachais pour mener la partie. Le match se finissait sur le green du 12 en ma faveur face à Hugues. Patricia, grâce à un très bon long jeu, revenait dans la partie et avait à coeur de venger son chérie (qui se remit à bien jouer mais un peu tard ! ) Pat  menait 2 up au départ du 16, je gagnais le 17 grâce à un par. Mon coup du 18 arrivait sur le début de green, Patricia quand à elle dépassait légèrement le green ( pas veinarde ) et se trouvait en contre bas, mais arrivait malgré tout à faire une approche donnée pour le par, j’avais un put de 20 mètres, j’ai fermé les yeux, croisé les doigts et tapé dans la balle et miracle : ficelle et BIRDIE ! J’étais heureux comme si j’avais gagné la Ryder Cup, non c’était simplement pour faire square dans un match de poule, le Golf est parfois Magique ! »

VENDREDI 30 DECEMBRE

Heureusement que notre ami Robert Kerneis est plus prompte à jouer ses matches qu’à nous en faire part…. : »Décidément c’est mon deuxième compte-rendu avec une semaine de retard. Nous étions quatre au Lys pour démarrer deux duels. François Balansino n’étant pas inscrit au concours, René Meacci propose qu’on fasse deux duels quand même. Joseph Ziadé contre René et Joseph contre ma pomme.
René et Joseph ayant sensiblement le même handicap partaient à égalité. Quant à moi grâce à mon handicap mis à jour récemment je continuais à bénéficier de la part de Joseph de 5 points reçus.
Autant René qui était dans ses jours favorables concluait à 5/4 (ses approches étaient précises, la balle tombait entre 1 mètre et 2 mètres du drapeau) autant je n’en menais pas large. Mes départs étaient erratiques. Une fois sur deux la balle rasait le sol.
Les départs de Joseph étaient sans faille. Il n’y avait aucun raté. Par contre ce n’était pas un jour pour les approches et le putting. Plus d’une fois Joseph devait gagner le trou et se retrouvait à égalité avec moi.
Par exemple au trou 8 (par 5) ma balle allait deux fois dans deux bunkers différents, une fois sous un conifère et je finissais à 7, même score que Joseph qui au troisième coup était 30 mètres du drapeau. Au trou 9 (par 3) la balle de Joseph était sur le green du premier coup alors que ma balle était à 80 m du drapeau après le premier coup. On finissait boggey tous les deux. La partie se terminait à mon avantage (3/1).
« 

MERCREDI 22 DECEMBRE

Givré ! Nul doute que ça l’était… et il fallait l’être un peu nous-mêmes pour aller swinguer et taquiner la petite balle blanche en forêt de Lamorlaye par cette température négative. Mais ce qui fut dit fut fait et les amis Jean-François Lambin, René Meacci et Laurent Miquel sont venus me rejoindre au golf du Lys pour nos matches de poules.


Les bas-côtés de la route forestière conduisant au Lys laissaient augurer de fairways et de greens bien blancs… donc il n’y eut aucune surprise en arrivant au golf. Une fine couche de glace bien collante sous la semelle recouvrait le green immaculé du 18. Restait à savoir comment les balles allaient s’y comporter. Un rapide test sur le putting green nous prouvait que ce serait compliqué…. Et ce le fut ! La balle roulait peu, façon boule de neige !
Deux duels nous attendaient, avec d’un côté Laurent face à René et de l’autre Jeff contre votre serviteur ! D’un côté comme de l’autre il fallait rendre des points…. 3 pour René et 4 pour Jean-François. Les parties s’annonçaient serrées. Et elles le furent à tel point que, sans en dévoiler le scénario, tout ne s’est finalement réglé que sur le 18.
Ce fut un mano a mano tout au long de la partie et jamais la différence ne dépassa les 2up. Néanmoins dans le match de Laurent et René il fallut attendre le 14 pour qu’enfin René prenne l’ascendant et vienne titiller la sérénité de Laurent.
De notre côté, après avoir rapidement mené 2up en raison d’un putting erratique de Jean-François, je concédais les trous 3 et 4 et revenais à égalité pour, par la suite, laisser l’avantage à Jeff bien revenu dans le match. Très régulier dans le grand jeu mon adversaire pêchait néanmoins par des attaques de green un peu trop agressives compte tenu de la dureté du sol et se retrouvait souvent à devoir putter «au long cours». Je limitais la casse et restais au contact en rentrant de très longs putts pour retrouver l’égalité au 16.
Malgré ses efforts René ne parvenait pas à décrocher Laurent qui reprenait l’avantage au 16. Une visite dans les bois, assortie d’une pénalité pour Laurent au 18, redonnait sa chance à René, mais sa balle pour le gain du trou et le partage du match s’immobilisait au bord du trou, offrant ainsi la victoire à Laurent du plus petit écart.
Jean-François bénéficiait d’un point sur le 17, mais il n’en eut pas besoin pour gagner le trou et mener 1up au départ du 18.  C’est seulement au putting de ce long par 5 que la différence s’est faite, à mon avantage -après il est vrai un petit cafouillage autour du mat- me permettant de gagner le trou et partager la rencontre.

Merci à notre ami René, seul perdant du jour, pour avoir gentiment respecté la tradition du « qui perd paye » en offrant la tournée.

MARDI 21 DECEMBRE

Apparemment j’ai des absences… Heureusement qu’il y en a qui suivent et merci à Dominique Manenc de me rappeler à l’ordre ! J’ai tout bonnement oublié deux rencontres le concernant. Mais, si celle du 14 est sans doute un oubli, celle du 8 l’est un peu moins car le vainqueur vient tout juste de m’en faire part… Donc je plaide demi-coupable !

Ne serait-ce pas Robert Kerneis le fautif… « Avec un peu de retard voici le compte-rendu du match poule entre Dominique et moi le mercredi 8 décembre au Prieuré parcours Est.
Aujourd’hui match croisé entre Joseph Ziade et Bernard Ly d’une part et Dominique et moi d’autre part. Nous avons bataillé sur le parcours Est du Prieuré, un peu humide du à la pluie des jours précédents. Départ un peu difficile pour Dom mais le match, par la suite, reste extrèmement équilibré car je n’ai pas profité des 3 premiers coups rendus. Faut dire que Dom ce jour là excellait dans les « one chip one putt ».
Après le trou 14 nous étions à égalité. Heureusement que j’ai pu faire jouer mon dernier joker au 15 et nous avons terminé la partie à 2/1 en ma faveur. Merci Dom pour les démos des chippings
« .

Me voilà à demi excusé… car en effet j’ai zappé la victoire de Dominique sur Claude Bronstein le 14 sur le golf de Seraincourt. Encore toutes mes excuses Messieurs et bonnes fêtes à toutes et à tous.

VENDREDI 17 DECEMBRE

Matchs de poules en formule match play aujourd’hui à Vineuil : Nous étions 4 et avons effectué un tirage au sort type « ligue des champions » pour déterminer les matchs. -d’une part Jean-Francois Lambin contre René Meacci. Victoire 5 et 4 de René malgré un match très serré jusqu’au 9 et de bons drives de Jean-Francois, la régularité de René a fini par payer comme c’est souvent le cas. -d’autre part Robert Kerneis contre Laurent Miquel. Match vraiment très disputé jusqu’à l’amen corner, les trous 16, 17 et 18 si particuliers de Vineuil, où Robert a (enfin !) commis une petite faute. Victoire 2up de Laurent. » Merci à Laurent pour ce compte rendu fort sympathique !

JEUDI 16 DECEMBRE

Au Lys ce jeudi, Barbara Lebaud et Michel Fleury avait rendez-vous sur le parcours des Chênes et j’y étais… Charge à moi de compter les points (réminiscence d’ado…) dans une partie disputée en « fair play »! Après avoir visité le bunker du premier trou Barbara et Michel ont partagé le premier trou. Pour Barbara ce passage dans la trappe à sable dés le premier drive allait se montrer très, mais alors très, prémonitoire! Je n’ai pas compté…, mais la pauvre a du n’en louper que un ou deux sur tout le parcours! Et malheureusement elle s’y est bien souvent enlisée… Un lourd handicap qu’elle n’arrivera pas à combler face à la ténacité de Michel qui, rapidement va prendre l’avantage au score, rendant un trou par ci par là à l’occasion des par3, pour finalement s’imposer 5/3.

Quelques heures plus tôt, notre ami Joseph Ziadé nous avait confié avoir fait un « match en « fair play » tranquille contre Claude Bronstein sur un parcours des Yvelines peu fréquenté : résultat 4 UP en ma faveur« , et également commenté son autre match : « J’ai fait connaissance avec – et joué contre – Bernard Ly Van Luong aujourd’hui sur le parcours Est du Prieuré. Jusqu’au 15 nous étions à égalité, la différence s’est faite ensuite en ma faveur avec 3 points d’écart. Bernard était fatigué et moi j’ai miraculeusement récupéré un putting honorable !  » A ce rythme, Joseph aura bientôt terminé son tournoi, avec 4 victoires et un partage il est en tête des poules devant Michel Fleury

JEUDI 2 DECEMBRE

Jean-Claude Labro face à Claude Bronstein : «  Sans mollir nous avions choisi le Prieuré Est pour cette confrontation. Beau temps, beau parcours, avec ses greens toujours diaboliques, mais pas très roulants, et joyeusement décorés . Formule Fair Play , Partie bien animée et très sympa qui s’est terminée à mon avantage 3/2. » dixit Jean-Claude !

Ce même jour, mais au Lys, rencontre entre deux Martine d’un côté, et de l’autre entre votre serviteur et Lydia Jasmin qui nous fait la gentillesse de participer aux poules pour la première fois. Les Chênes étant complets c’est sur le parcours des Bouleaux que ces deux duels ont eu lieu. Entre Martine Labro et Martine Guillon la tension fut extrême… un partie type Yoyo, un trou moi un trou toi… Il en a été ainsi jusqu’au 18 et finalement elles ont partagé la partie. Lydia quant à elle n’a pas eu de chance… j’ai pas trop mal joué et surtout mieux approché. (Merci Taty !!!) Et donc après quelques trous partagés au début, j’ai ensuite pris l’ascendant pour être dormie up au départ du 14. Malgré tout Lydia ne baissait pas les bras, s’imposant sur les deux trous suivants, mais le partage du 16 mettait un terme à sa « remontada », me laissant la victoire par 3et2.

LUNDI 29

La météo pourtant capricieuse et peu attirante de ces derniers jours n’a pas pour autant réfréné les ardeurs de certains de nos compétiteurs et notamment de Joseph Ziadé et Michel Fleury qui se sont affrontés lundi aux Yvelines : J’ai affronté un Michel Fleury en pleine forme sur les Yvelines ce matin . Une journée agréable moins froide mais un peu plus humide que les jours précédents. Rendre 6 points à Michel m’a mis une certaine pression, d’autant que son niveau de jeu comparé au mien ne reflétait pas du tout cette différence. Pendant les 17 trous nous nous sommes talonnés et ce n’est qu’au 18 que j’ai enfin réussi à faire une petite différence. Résultat : 1 up pour moi en final !

Quelques jours plus tôt c’est Dominique Manenc qui affrontait Joseph : Aujourd’hui Joseph Ziade et moi avons ferraillé sur le parcours ouest du Prieuré. Joseph en petite forme avec son putting m’a permis de profiter pleinement des 4 coups rendus. Bref un match nul sur un parcours parfait malgré la gelé du matin. »
Match nul… non pas, mais match partagé sûrement !  

VENDREDI 26

Nos amis Dominique Manenc et René Meacci ont apparemment choisi le pire jour de la semaine pour faire leur match comme le souligne René dans son message : « La météo avait annoncé une vraie journée pourrie de novembre, elle ne s’est pas trompée, (froid,légère pluie et vent ) ça nous a pas empêché de faire un match très agréable avec Dominique, accroché sur les premiers trous, et arbitré par Jeff qui n’avait pas trouvé de client. Le match s’est terminé en ma faveur par 5 et 4« . Félicitation au vainqueur. La veille, sur le parcours de l’Est au Prieuré, un triplette engageait Michel Fleury contre Martine Labro, elle même opposée à Gilles Carpentier. La pauvre Martine devait lutter sur deux fronts… et malheureusement l’un des deux à failli. Victoire de Michel, mais victoire de Martine sur Gilles.

Cela fait deux victoires pour Madame Labro qui, quelques jours auparavant, avait « terrassé » Jean-Claude son époux – dans une joute familiale. Ils sont néanmoins rentrés ensemble… Ouf !!!

MERCREDI 24

Dès potron minet Joseph Ziadé et votre serviteur étaient à l’œuvre sur le parcours des Chênes au golf du Lys. Sans doute l’un des parcours les plus agréables à jouer en cette saison. Un démarrage quelque peu chaotique de Joseph me permettait de mener rapidement de 2 et me laissait entrevoir une possibilité de gain. Mais l’ami Joseph s’est réveillé au 7 et m’alignait 4 pars consécutifs pour revenir à égalité et prendre la main. Mené de 5 au 14… mes chances de succès s’étaient bien évaporées. Néanmoins un petit sursaut d’orgueil -bien aidé par une boulette de mon adversaire- me permettait de remporter le 14 et le 15. Malheureusement le partage du 16 clôturait le débat. Victoire de Joseph par 3/2.

MARDI 15

Michel Fleury, encore lui, affrontait Gilles Carpentier en « fair play » sur le difficile parcours de l’Est au Prieuré. Les dévers et les greens diaboliques de ce parcours n’ont pas arrangé les affaires de notre ami Gilles qui a du concéder la victoire par 4et3. Parallèlement à son match contre Michel, Gilles affrontait Jean-Claude Labro. Une triplette qui lui a réussi puisqu’il a remporté son match 4et2 contre Jean-Claude.

VENDREDI 12

Encore un match pour Michel Fleury, cette fois ci contre Jean-Claude Labro sur le golf des Yvelines et cette fois Michel s’est imposé +4. Le parcours était sablé, le temps était superbe et la partie très sympa aux dires du vainqueur…

LUNDI 8

C’est parti !!! Premier match lundi 8 novembre à Chantilly Vineuil qui opposait René Meacci à Michel Fleury et d’après ce dernier « il n’y a pas eu photo… ».Facile victoire de René par 5/4 qui aux dires de Michel est amplement méritée. Le compteur de René est donc déverrouillé. Autre victoire facile de Dominique Manenc face à Caterina Marinescoux, mardi 9 novembre sur le golf de Seraincourt. Partis dans le brouillard matinal, nos deux amis ne se sont toutefois pas perdus… mais Catérina en petite forme n’a trouvé son golf qu’au 10 une fois le soleil revenu. C’était trop tard car le Dom avait pris un net avantage.

0 Commentaires

Laisser une réponse

© 2022 Le Grand Club | Plan du site | Mentions légales | Contact | Propulsé par Suite

Espace membres

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?