A Crazy Color Cup totally Crazy

Une nouvelle fois la Crazy Color Cup a tenu a tenu ses promesses… Deux jours de folie, autant sur le plan sportif que sur le plan de l’accueil et de l’animation ! Décidément les gens du Nord savent recevoir et comme le chante si bien Enrico : « ils ont dans le cœur le soleil qu’ils n’ont pas dehors…« .

Un grand merci à Eric, Dominique, Francis, Gabriel… et autres membres de l’Aa, partenaire d’un jour, pour votre gentillesse et votre bonne humeur !

En ce week-end de Pentecôte, même le soleil était de la fête sur le golf de Saint-Omer pour accueillir les nombreux golfeurs, bigarrés de la tête au pied, comme le souhaitait Bertrand Haustraete, le grand ordonnateur de la Crazy Color Cup. Encore une fois Nathalie Jeanson avait sonné le clairon pour que son Grand Club soit dignement représenté sur le magnifique golf de Jean-Jacques Durand, et cela a bien résonné puisque nous étions une bonne vingtaine au départ de ces deux jours de compétitions.

Malheureusement pour nous tous… le parcours s’est montré bien moins accueillant  et amical que ses membres… Les redoutables greens de Saint-Omer, véritables toboggans aux courbes assassines, ont eu raison de nos valeureux représentants. Donc d’exploit sportif il n’y en eut point ! En revanche sur le dancefloor, le Grand Club a su tenir son rang, grâce à quelques unes de ses figures de proue. Bravo Mesdames ! ! !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous a été pris pour l’an prochain avec le souhait d’être encore plus nombreux !

En épilogue à ces deux jours de compétitions à Saint-Omer, Nathalie avait convié ses troupes le lundi à découvrir, le temps d’un parcours,  le golf du Touquet.

Patrick, Bruno, Jean-Claude, Martine, Gérard, Bernadette, Nathalie, Marie, les deux Gilles, Ellen, Bruno, Béatrice, Martine, Hugues et Patricia… sur la route du Manoir !

Initialement la petite troupe devait clore ce week-end de Pentecôte par un 18 trous sur le parcours de la Forêt, mais il en fut tout autrement et laissons à notre ami et poète Bruno Pargoud le raccourci narratif de cette journée touquetoise…. :

« Ce groupe valeureux, arrivé au Touquet, s’étiola comme une fleur de chardon dans un souffle d’enfant. Certains s’éparpillèrent, fatigués, achevés par les joutes épiques de l’Aa et malmenés peut-être par les plantureuses tables du Najeti maintes fois affrontées, d’autres se dispersèrent effrayés sans doute par la funeste annonce d’un éventuel orage. Deux des leurs seulement atteignirent la Mer. C’est un links grandiose, aux greens généreux, vallonnés mais loyaux, aux immenses fairways où la balle navigue sur une houle légère et immobile, bordé de graminées, d’argousiers, de bruyères et de genévriers chétifs mais vivaces et gardés de hautes dunes, géants de Don Quichotte amputés de leurs bras. Sur ce parcours sauvage la mer est l’Arlésienne mais le vent nous en parle, et l’orage redouté s’est appelé Godot. Enfin les voilà prêts, après deux heures d’A16 et deux jours d’ascèse, à saisir d’une main une canne du sac et de l’autre une balle pour de nouveaux parcours exotiques, seuls ou en polynômes. »

Prochain  rendez-vous du Grand Club le 14 juillet à Champ de Bataille. Les inscriptions de votre équipe seront à faire directement au golf.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Espace membres

Contactez-nous

Merci de nous envoyer un message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

En cours d’envoi

© 2018 Le Grand Club | Plan du site | Mentions légales | Contact  | Propulsé par Suite Communication

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?